La création de BIOVAL, un projet vertueux à plus d’un titre !

Les solutions de valorisations des déchets sont de plus en plus complexes. Avec le modèle de l’enfouissement des déchets, dont les capacités devront être réduites de moitié entre 2020 et 2025, l’utilisation du Combustible Solide de Récupération (CSR) devient de plus en plus pertinente. Cette filière est apparue en 2005, sous l’impulsion de Sibuet Environnement à Chamoux-sur-Gelon et de son dirigeant Laurent Dupon, précurseurs à l’époque.

Les CSR sont composés de déchets non recyclables comme des plastiques, du bois, des mousses de matelas, de tissus, de déchets d’ameublement… Principalement utilisés comme combustibles dans la production de ciment à la place d’énergies fossiles carbonées et importées, le groupe Vicat, Serfim Recyclage et Laurent Dupon, se sont associés en avril 2020 pour créer l’entreprise BIOVAL, et reprendre l’activité de production des CSR gérée auparavant par Sibuet.

DCIM\100MEDIA\DJI_0022.JPG

Stéphane Rutkowski, président de BIOVAL, présente le projet avec enthousiasme : « La création de BIOVAL répond à plusieurs objectifs :

  • Créer une spirale vertueuse pour le territoire grâce au traitement de déchets, avec des partenaires industriels complémentaires et en créant des emplois locaux.
  • Sécuriser l’approvisionnement en CSR pour le groupe Vicat qui veut produire son ciment sans énergies fossiles à l’horizon 2025,
  • Renforcer la compétitivité économique d’un ciment local et de proximité

L’entreprise compte actuellement 24 salariés et traite 60 000 tonnes de déchets par an. Plus de 40 000 tonnes sont convertis en CSR, une partie est valorisée en négoce de matière réutilisable et il reste environ 8 000 tonnes de refus de tri traités enfouissement. La création de BIOVAL par des entreprises complémentaires permet d’apporter au site de Chamoux-sur-Gelon une culture industrielle forte et une optimisation de la qualité du CSR produit. « De nombreux investissements ont été réalisés et les locaux administratifs vont être rénovés. Le site savoyard restera la maison mère, mais nous étudions l’opportunité de créer d’autres unités BIOVAL en région, afin de nous répondre aux besoins de nos trois cimenteries Vicat en région Auvergne-Rhône-Alpes (Montalieu et Saint Egrève en Isère et un site dans l’Allier). Nous sommes persuadés que la filière du CSR ne va pas se cantonner aux cimenteries et d’autres secteurs d’activités vont utiliser ce combustible à l’avenir. Cette filière est une réelle opportunité pour le territoire et BIOVAL est l’exemple d’un projet d’économie circulaire réussi ! »

Le site BIOVAL de Chamoux-sur-Gelon est dirigé par Sylvain Dagand, directeur d’usine : 04 79 09 45 41 ou info@bioval.com