NANTET LOCABENNES installe ses services administratifs à Montmélian

Recy_NANTET_quadri JFiliale du groupe Serfim (2 500 personnes), NANTET LOCABENNES est spécialisée dans le traitement et la valorisation des déchets du BTP. Créée par Gilles Nantet en 1992, l’entreprise dispose de 5 lieux d’implantation sur les deux Savoie : Petit-Cœur (siège social), Gilly sur Isère (services comptables), Porte de Savoie (centre d’exploitation, tri et valorisation), Aix les Bains (déchetterie) et Marignier (centre de tri).BATIMENT LE QUARTZ

« Afin d’améliorer le confort au travail, de gagner en efficacité et en qualité de communication interne, il apparait important de regrouper les fonctions administratives du principal site d’exploitation (Porte de Savoie) et les services comptables de NANTET LOCABENNES. L’objectif est également de se situer près des grands axes routiers savoyards et de la vallée du Grésivaudan, carrefour de la majorité de nos clients. Après plusieurs mois de recherche, nous avons trouvé les locaux réunissant l’ensemble des critères et nous allons donc intégrer deux plateaux tertiaires (480 m² au total) dans le bâtiment « Le Quartz » à côté du péage de Montmélian. Ce regroupement nous permettra d’accueillir 25 personnes à la fin du 1er trimestre 2020 » précise Sonia Brasier-Pontet, directrice générale de NANTET LOCABENNES.

L’entreprise a bâti sa réputation sur son excellence et ses innovations dans le traitement et la valorisation des déchets. Le centre d’exploitation de Porte de Savoie compte ainsi 45 salariés qui gèrent :

  • une unité de valorisation du plâtre (1ère du genre en Europe) ;
  • une chaine de tri des déchets du BTP qui a bénéficié de 2 millions d’euros d’investissement en 2019, afin de mieux trier les matières et limiter la mise en décharge. Les ferrailles, le bois, le plâtre, les gravats, les briques plâtrières, le papier, le carton… sont valorisés ;
  • une plateforme de broyage et valorisation des différents types de bois (non traités, de catégorie B et ceux traités à cœur) ;
  • un atelier de démantèlement et de valorisation des déchets mobiliers.

« Nous sommes toujours à la recherche de 5 à 6 postes pour accompagner le développement de notre activité. En intégrant les nouveaux locaux, nous allons également faciliter les connexions entre les différents services en investissant dans des véhicules propres, afin de relier, rapidement et sans émissions de CO2, le site administratif au site d’exploitation » conclue la dirigeante.

Plus d’informations sur NANTET LOCABENNES