SOLISART s’installe à Alpespace

Logo S0LISART.jpgPour son dixième anniversaire, l’entreprise spécialisée en chauffage solaire est en fort développement. Avec ses 15 années d’expérience dans des services recherche et développement du secteur thermique (pompe à chaleur et énergie solaire), Olivier Godin a lancé son activité sous la forme d’un bureau d’étude en 2009. « En 2004, j’ai déposé un brevet sur la fabrication de capteurs solaires permettant de passer du cuivre à l’aluminium, afin de baisser les coûts de production et d’améliorer les performances. Schéma.pngJ’ai apporté d’autres innovations chez Clipsol, avant de me lancer à mon compte quelques années plus tard. Depuis 2 ans, notre croissance à 2 chiffres nous incite à faire évoluer notre organisation. En effet, nous sous-traitions notre production depuis l’origine à l’entreprise d’insertion CATM à La Ravoire. Nous avons désormais décidé d’internaliser notre production en nous installant dans de nouveaux locaux de 1 000 m² sur le Parc d’activités Alpespace en juillet 2019 » précise le dirigeant.

Ce retour en Cœur de Savoie a du sens, avec notamment le secteur de Montmélian qui dispose en France du plus grand nombre de mètres carrés de panneaux solaires par habitants. « Quand j’ai créé l’entreprise, les élus locaux, notamment Béatrice Santais, se sont battus à mes côtés pour faire reconnaitre la qualité et l’utilité de l’énergie solaire pour limiter l’impact des émissions de CO2 sur la planète. Aujourd’hui, SOLISART propose une gamme de chauffages solaires avec des performances remarquables en termes d’économie d’énergie, de qualité de captation solaire et de gestion de chaleurs estivales. Aussi, nous garantissons une rentabilité et un retour sur investissement rapide et nous proposons un suivi de l’évolution des installations avec le système d’autodiagnostic des défauts » indique Olivier Godin.

L’équipe SOLISART compte aujourd’hui 15 personnes, avec l’embauche récente d’un responsable de production, d’un ouvrier de montage, d’un technicien SAV et d’un ingénieur d’étude. D’autres recrutements sont en vue. Le nouveau site permettra également à l’entreprise de maitriser l’ensemble du processus de production avec une provenance des composants d’origine française qui passera de 50 à 75 % d’ici 2 ans et un développement commercial sur de nouveaux marchés, dont l’export.

Plus d’informations sur SOLISART