SCHNEIDER ELECTRIC ALPES : un site industriel en bonne santé avec un nouveau directeur

Logo SEInstallé sur le Parc d’activités Alpespace, SCHNEIDER ELECTRIC ALPES est le plus gros site industriel du groupe en France. Il est le fruit du rapprochement de 3 entités : Merlin Gerin Alpes, Prodipact (2016) et Rectiphase (2017). L’établissement compte désormais 423 personnes, dont 324 en production et 99 sur les fonctions supports. Le site de production est spécialisé dans 3 domaines d’activités :

Site SE

  • Centre d’adaptation européen de la gamme des disjoncteurs Basse Tension segment sur lequel l’entreprise est leader mondial.
  • Fabrication pour le marché mondial de pièces de tôlerie en « kits prêts à monter » pour fabriquer des armoires ou coffrets électriques ;
  • Fabrication d’armoires de compensation d’énergie.

Dircteur SEArrivé en août 2017, le nouveau directeur Ronan Demarty a pris ses fonctions avec enthousiasme : « Depuis 18 ans chez Schneider Electric, j’ai eu des métiers variés dans la supply chain (gestion de la chaine logistique), la production ou l’industrialisation de process. Avant d’arriver en Savoie, je dirigeais l’usine de Libourne près de Bordeaux. Outre l’attrait du cadre de vie savoyard, les challenges à relever pour ce site industriel sont passionnants. Il s’agit d’un « Flex Center » qui se doit d’être flexible à la fois dans les modes de production et de livraison : les clients peuvent désormais être dépannés en 48h chrono partout en Europe ! »

Cette année, plus de 6 millions d’euros sont investis dans différents projets de développement.

  • Lancement de la nouvelle gamme de disjoncteurs connectés « Masterpact MTZ ». Ce produit est l’un des produits phare de l’offre connectée de Schneider Electric permettant de connecter les installations électriques et les process de production à internet et de profiter pleinement de la révolution digitale de l’ « industrie 4.0 ».
  • Augmentation de la capacité de production en tôlerie afin d’internaliser des productions qui étaient réalisées par des fournisseurs situés dans des pays à bas coût. L’objectif est de gagner en fiabilité, en qualité et en performance.
  • Optimisation de l’activité « compensation d’énergie ». Lancement d’une nouvelle gamme optimisée d’un point de vue produit et fabrication d’ici fin 2017 visant un gain de 10 % à 15 % de productivité.

Usine SECes projets d’investissement seront également associés dans les prochains mois à un plan de développement de compétences pour le personnel de production, afin d’accompagner la montée en gamme et le lancement des nouveaux produits. Ce plan vise à pérenniser et développer l’emploi dans les années à venir.

Enfin, le chiffre d’affaires prévisionnel 2017 devrait dépasser les 270 millions d’euros avec une croissance de près de 7 %. A n’en pas douter, les évolutions actuelles permettront de poursuivre cette belle progression.

Plus d’informations sur SCHNEIDER ELECTRIC