La plateforme d’autoroute ferroviaire gérée par Viia Connect Bourgneuf-Aiton obtient les certifications ISO 9001 et 14001

Logo VIIA Connect BA.jpgLa plateforme de ferroutage de Bourgneuf-Aiton est basée sur le Parc d’activité Arc Isère depuis novembre 2003. Elle a été créée suite à l’incendie dans le tunnel du Mont Blanc en 1998 qui avait paralysé une partie importante du trafic routier entre la France et l’Italie. Les 175 km d’autoroute ferroviaire alpine rejoignent le terminal d’Orbassano en Italie proche de Turin en 3 heures de trajet.

DDI Ferroutage  AITON 150.JPG

Après 10 ans d’expérimentation avec des remorques citernes, la gestion de la plateforme a été confiée à VIIA Connect BA, filiale du groupe SNCF, qui a depuis ouvert le trafic aux semi-remorques traditionnelles. Ainsi, jusqu’à 10 trains circulent tous les jours du lundi matin au samedi matin (5 en partance vers l’Italie, 5 arrivant en France) avec une capacité de 24 remorques par train, pour  un total de 30 000 semi-remorques / an. « Depuis que l’Autoroute Ferroviaire Alpine est  ouverte à tous types de remorques, nous avons vu le trafic croitre. Nous traitons  aujourd’hui 50% de citernes et 50% de fret plus classique. Il reste encore de la marge car nous ne couvrons que 5% du trafic global de camions qui passent le tunnel du Fréjus » précise François Miguel, directeur du site qui compte 24 personnes.

Afin d’augmenter le trafic et la qualité du service, la plateforme de Bourgneuf-Aiton se modernise régulièrement, toujours en s’appuyant sur les wagons rotatifs (fabriqués en France) qui permettent un transbordement rapide des semi-remorques. « La plateforme peut être considérée comme la vitrine du groupe où nous gérons les activités de A à Z avec un soucis de qualité toujours plus important et la prise en compte du développement durable. Nous avons par exemple investi dans un véhicule électrique et nous réalisons une étude visant à changer nos éclairages pour réduire notre consommation de moitié. Nous venons aussi d’obtenir les certifications ISO 9001 et 14001 qui vont nous aider à poursuivre notre développement pour viser  10% du trafic global », poursuit le dirigeant.

systeme transbordement.png

Si cette jonction entre la France et l’Italie est courte, une liaison avec Calais va être prochainement mise en place. Il existe déjà des autoroutes ferroviaires longues entre le Luxembourg ou Calais et la frontière espagnole qui permettent une économie sur les coûts de 10 à 15% par rapport à la route et une réduction des émissions de CO2 de plus de 90% par semi-remorque transportée.

Pour plus d’informations sur VIIA Connect BA